Reflet décembre 2019

Un texte refusé à la publication sans justification réelle et sérieuse :

L’urgence climatique et l’enjeu écologique sont au cœur de nos préoccupations.

Déjà bien impactée par le trafic aérien, notre ville ne doit pas négliger ces questions.

Le projet de création d’un 4ème terminal à Roissy avec à terme plus de 40 millions de passagers et 15 millions de tonnes d’équivalent CO2 d’ici 2037, n’est pas tolérable.

Aussi, pour lutter contre le « surtourisme » et diminuer, ou a minima stabiliser, le nombre d’arrivées aériennes, il faut annuler le projet du terminal 4 de Roissy. Comme nous, soutenez le projet via change.org « Projet de terminal 4 Paris-Charles-de-Gaulle ».

En mars 2019, l’Assemblée nationale a voté la privatisation de ADP. Outre l’aberration économique de vendre une poule aux oeufs d’or, cette privatisation pose également deux autres problèmes : de souveraineté et écologique. Il est donc important et nécessaire d’empêcher cette nouvelle vente de notre patrimoine commun. En avril 2019, 248 parlementaires ont signé pour engager une procédure de Référendum d’Initiative Partagée (RIP) vous pouvez retrouver toutes les infos sur adprip.fr.

Si l’aisance financière dont jouit notre commune depuis des années est exclusivement due à la taxe sur le produit brut des jeux versée par le groupe BARRIERE, ce n’est pas pour autant que nous devons oublier que ce même groupe veut imposer son architecture à notre front de lac et à notre Grand Hotel. Sans aucune concertation et  sans aucune confrontation des possibles architecturaux qui pourraient s’offrir à notre station, ce sont quelques personnes (2 ?) qui ont décidé. C’est hors de question : depuis la signature du nouveau traité de concession, nous ne cessons de réclamer la tenue d’un concours international d’architecture pour ce projet. Faites de même et rejoignez nous en signant la pétition sur www.enghiencitoyen.fr.

A l’occasion du dernier Conseil Municipal, la majorité « élargie » (Liste Philippe SUEUR, Mr JOLY et les dissidents Mme LHOTE et Mr CARON) a voté les tarifs des séjours proposés à nos enfants et familles pour les mois à venir, Mr CHARLET s’étant abstenu.

Sophie MALEY et Olivier ERARD ont voté contre la délibération instaurant les dits séjours au motif non pas du principe de l’organisation de tels séjours mais des modalités du calcul de la participation financière des familles.

En effet, une fois de plus, grâce à un système de quotient familial truqué et dévoyé, la majorité municipale  vous tond et organise l’iniquité sociale à l’enghiennoise : que votre foyer gagne 1800 ou 8000 euros par mois , vous paierez pareil !

Ville amies des enfants : on se pince ! Agenda 21 : on se marre ! Humanisme social : foutaise ! IL FAUT QUE ÇA CHANGE ! 

Sophie Maley, Olivier Erard, élus DVG « Enghien, source de diversité »

pastedGraphic.png

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*