Pour la liberté et l’égalité d’expression dans Reflets

Tribune publiée en janvier 2021

En matière de communication politique, les listes élues disposent d’une même liberté d’expression dans ce magazine municipal. Cette tribune a pour but de vous informer sur la vie municipale et de partager nos différents points de vue. Porteurs des voix des Enghiennois qui leur ont fait confiance, les élus de l’opposition sont une force d’expression légitime et respectable.             

Nombre de signes, dates de remise des écrits… en début de mandat, des règles strictes définissent  et encadrent cette expression politique. Ce règlement vaut pour tous les groupes politiques.  Cependant nous avons constaté et notamment dans le dernier Reflet que Mr le Maire a pu commenter des évènements passés après le dépôt des écrits. S’arrogeant de fait un droit de réponse immédiat sur les prises de position de nos tribunes, les jugeant fantasmes ou désinformations! Transformant donc notre magazine d’informations municipales en un journal d’expression massive de la pensée unique et s’autorisant à tronquer le terrain du débat démocratique.          

Dans ce contexte, nous, élus de l’opposition, nous indignons face à ces méthodes non démocratiques et demandons au Maire de nous garantir des tribunes soumises aux mêmes règles, libres et indépendantes, sans récupération politique de sa part.

Nous rappelons qu’au sein de notre ville de 11369 habitants, la majorité a obtenu 2020 voix et 29 élus qui représentent chacun 69 électeurs, là où,  les 4 élus de l’opposition avec 1214 voix en représentent chacun 303 ! La majorité ne saurait  donc être représentative, à elle seule, de l’ensemble de la population enghiennoise.

Forts de nos différences, nous vous souhaitons ensemble une année 2021 pleine de sérénité, de santé, et d’espoirs pour vous et vos familles.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*