Reflet mai 2019

À l’heure où nous écrivons cette tribune, notre pays est en attente des choix présidentiels issus du “grand” débat. Un débat auquel, comme beaucoup, nous n’avons jamais cru, tant la démarche s’annonçait tronquée pour ne pas dire manipulée. Depuis, les fortes têtes des “gilets jaunes” sont plus ou moins matées et nous allons bientôt voter pour un parlement européen entre les mains d’une commission européenne sous l’emprise des lobbys.

Ne nous faisons pas d’illusion et n’attendons rien ou pas grand chose de cet exécutif sans imagination qui ne s’en prend qu’aux plus faibles pour faciliter la vie des plus aisés et qui, comme ses prédécesseurs, n’a cure de se qui se passe réellement dans notre pays.

D’ailleurs, L’actualité nous le prouve une fois de plus avec notamment les privatisations d’Aéroport De Paris et de la Française des Jeux, la Macronie démontre qu’elle entend bien organiser le pillage de notre pays en privatisant les bénéfices et nationalisant les pertes. Vendre de la sorte les bijoux de famille est en règle générale tout ce qu’il reste à faire aux incapables pour sauver leur tête. Une fois de plus, il s’agit pour de pseudos politiciens sans vergogne d’offrir notre patrimoine national d’intérêt général contre des recettes de poche.

De la même manière et sans vergogne, la majorité municipale offre notre Grand Hôtel au groupe Barrière, faisant fi de toute concertation et de toute alternative à un projet déjà ficelé et sur mesure pour le principal bailleur de fonds de notre commune. Ajouter à une  candidature unique un projet unique, c’est troublant…

Tout aussi troublant, c’est la volonté affichée de la majorité municipale de bouter hors de notre ville toutes celles et ceux qui, déjà Enghiennois, ne peuvent y rester faute de pouvoir accéder à un logement plus grand, tant en accession à la propriété qu’en location. Si le “parcours résidentiel” classique est rendu quasi impossible pour beaucoup à cause de la flambée actuelle du prix de l’immobilier neuf des projets qui fleurissent dans note ville, en revanche, pour d’autres, c’est le parcours de l’enrichissement qui est facilité dans la ”ville du bien être entre soi”…

Vous pouvez retrouver plus d’info sur notre site enghiencitoyen.fr, nous vous donnons rendez-vous salle de l’Europe pour échanger sur ces sujets et bien d’autres, le samedi 18 mai de 17H30 à 19H

Sophie Maley et Olivier ERARD, élus DVG liste « Enghien source de diversité »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*