Prendre soin de l’école

En lien avec une vision nouvelle de l’urbanisme, nous souhaitons réfléchir à la réécriture de la carte scolaire. Pour éviter les longs déplacements de certains de nos concitoyens vers les groupes scolaires de la ville, nous sommes convaincus de la nécessité de

  • créer un groupe scolaire élémentaire en plus. Ce qui permettra d’offrir aux enfants d’Enghien des écoles à leurs tailles… On se sent mieux et on apprend mieux dans de petits espaces accueillants et contenants.
  • En relation avec nos projets liés à la mutation écologique imparable, les futurs projets et travaux devrons se conformer aux respects des nouvelles normes environnementales (utilisation de matériaux écologiques, rafraîchissement des classes, installation de volets, revoir l’aération … ).

Parce que le temps du déjeuner est un temps de partage, durant lequel les enfants peuvent se retrouver et apprendre à vivre ensemble sans subir de clivage de tous ordres, sociaux, religieux…

  • Révision et refonte complète de la grille tarifaire des quotients familiaux pour la restauration, le périscolaire… Pour en savoir plus, lire notre article après plus de 20 ans d’inéquité sociale
  • Création d’une cuisine centrale relevant le défi de faire face à tous les interdits alimentaires et favorisant les circuits de production courts

Parce que le « Tout bagnole » n’a que trop duré et en lien avec notre mise en place des projets « objectif neutralité carbone en 2050 », il est crucial de

  • Développer des parkings à vélos et trottinettes devant les écoles élémentaires et maternelles et d’ajouter un local à poussettes dans les écoles maternelles.

Pour mettre fin aux clivages, nous proposerons la fusion des 2 groupes élémentaires en un seul. Avec pour avantages :

  • La réunion de tous les enfants partageant la même cour de récréation et les mêmes infrastructures.
  • La possibilité de proposer une décharge totale à l’enseignant.e. en charge de la direction. (Décharge complète des directeurs de maternelle dès 5 classes et 8 classes pour les élémentaires. Avec une mission d’interface entre le scolaire et le périscolaire surtout pour la pause déjeuner).

En ce qui concerne les accueils hors temps scolaire et afin de vraiment séparer les espaces

  • Développer les accueils périscolaires dans des lieux séparés de l’activité scolaire
  • Mise en place de plus d’activités artistiques et ludiques sur la pause déjeuner
  • Développer un vaste plan de formation des personnels sur les sujets du harcèlement, des violences scolaires afin de leur donner tous les moyens de les anticiper et de les gérer

Mettre le livre au coeur des écoles… Tel que le préconise le ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse (consulter le vademecum), en lien étroit avec le ministère de la culture, afin de

  • Développer une bibliothèque scolaire (modèle BCD) accessible sur les temps scolaires et périscolaires en élémentaire et maternelle.
  • Revoir la place des outils numériques (Tablettes, Tableaux numériques) afin d’avoir une vision objective et réelle de l’utilisation en relation avec une pertinence avec la pédagogie.

1 Trackback / Pingback

  1. Une ville inclusive, La ville pour tous! – Enghien Citoyen

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*