Au bal masqué ohé ohé…

Avec LaREM et le MODEM, y’a comme un loup!

Division, désaccord, mésentente c’est ce qui traverse depuis quelques mois la majorité de notre ville. L’unité s’est étiolée, la confiance n’est plus au rendez-vous et depuis 2017, la trahison a pointé le bout de son nez dans les rangs d’objectif Enghien. Les maires adjoints ont quitté le navire… Et rêvent de devenir eux aussi seul maître à bord. La droite de 2014 s’est déchirée jusqu’aux derniers conseils municipaux Lire notre tribune de novembre 2019. Avides d’un pouvoir qu’on leur avait promis et dont ils ont toujours été privés – ou frustrés? – voilà que désormais, ils avancent masqués pour cette nouvelle élection municipale.

Ainsi même s’il est difficile de s’en rendre compte, les dissidents de l’ancienne liste de Philippe Sueur partent investis! C’est à dire qu’ils ont été reconnus comme représentants les valeurs des partis qui les soutiennent. Et même si les étiquettes sont bien cachées ! il s’agit des partis de la majorité présidentielle

Pour l’ex-maire adjoint Dominique Charlet co-listier d’Alain Richard aux éléctions sénatoriales de 2017 c’est bien LaRem qui l’a investit.

http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/montmorency-enghien-lrem-a-choisi-ses-candidats-pour-les-municipales-16-07-2019-8118279.php

Pour l’ex-maire adjointe Anne-Estelle Lhote co-listière de Valérie Pecresse aux élections régionales et très proche soutien de la députée « LaReModem » Nathalie Elimas ce sera donc le MODEM.

https://actu.fr/ile-de-france/enghien-les-bains_95210/val-doise-municipales-modem-investit-candidats-enghien-saint-gratien_28333941.html

De son côté, après avoir été, UDF, RPR, UMP, LR… le maire sortant Philippe Sueur est devenu aussi Libre que l’air insufflé par Valérie Pécresse. Ah pouvoir quand tu nous tient!

https://actu.fr/ile-de-france/enghien-les-bains_95210/val-doise-philippe-sueur-monte-front-enghien_30608139.html


À 1 mois des élections municipales, la voix unique de la majorité s’éraille, les désaccords deviennent criants… Finalement quand il ne se renouvelle pas le pouvoir se fracture !

Pour en savoir plus sur les luttes et désunions de la droite enghiennoise, lire l’article du 19 février de VOnews

3 Comments

  1. Bonjour
    N’est il pas possible de publier cela au plus grand nombre à Enghien?
    Je ne comprend pas que cela ne soit légalement possible de se présentersans étiquette en étant investi par un parti…

    • Bj
      Nous ne manquerons pas de continuer à le faire savoir par tout moyen, notamment le 28 février prochain sur Radio Enghien (98 kHz FM)
      Merci et bien à vous
      O ERARD

  2. Dans le même esprit : saluons l’artiste Philippe SUEUR qui, une fois de plus, louvoie en eaux troubles pour tenter de plaire à tout le monde et/ou surtout de ne fâcher personne..
    Ex-LR, Ex-UMP, Ex-UDI, Ex-UDF (« Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ! » disait Edgar FAURE…), le Vice-Président du Conseil Départemental et Candidat (une fois de plus…) malheureux aux Sénatoriales de 2017, le Maire sortant (qui n’en finit pas de ne pas « sortir » au grand dam de ses ex-sbires qui veulent « devenir calife à la place du calife » et s’éparpillent façon puzzle sur 3 listes concurrentes) se présente cette fois-ci « sans étiquette » (Divers Droite pour qui regarde de plus près)… mais accepte volontiers le soutien de tous les partis politiques qui composent 50 nuances de Droite : LR, Libres, UDI, Nouveau Centre et Nouveaux Ecologistes (il a raté le grand chelem puisque Charlet lui a soufflé LaREM et AGIR et Lhöte le MODEM) mais reste d’un silence assourdissant quant au soutien explicite qu’il a reçu du Rassemblement National de Marine LE PEN à travers la tribune sans équivoque publié par l’ex-conseiller municipal d’extrême droite (FN puis RN) Jean-Michel DUBOIS dans le dernier numéro de Reflet !!! Etonnant ? NON, hélas…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*